Menu
LEMAITRE CLAIRE
Praticienne de Hijama et de thérapie par les sangsues
3 rue Thomire 75013 Paris
01 85 53 09 37
Vous appréciez, partagez !
Anne Claire Lemaitre Télèphone01 85 53 09 37
Adresse3 rue Thomire
75013 Paris

Thérapie par les sangsues et thérapie par les ventouses à Paris - Claire Lemaitre

Psychomotricienne de formation initiale, Claire Lemaitre a travaillé pendant 10 ans en CMPP (Centre Médico-Psycho-Pédagogique). Elle est aujourd’hui praticienne en hijama et en hirudothérapie.
Aussi, elle propose les soins :
- Séance de hijama, appelée aussi ventouse-thérapie ou cupping therapy,
- Séance de hirudothérapie, également appelée thérapie par les sangsues.

Diplôme Hijama

Vous pouvez prendre un rendez-vous avec votre thérapeute du lundi au dimanche, de 9h à 20h. Le cabinet est installé 3 rue Thomire à Paris, Porte de Gentilly. Il est facilement accessible par les transports en commun et, notamment, le tramway T3a (arrêt Stade Charlety).

 La Hijama ou la ventouse-thérapie


Magnétiseuse et guérisseuse à Paris

La Hijama est une méthode thérapeutique ancestrale qui peut traiter de nombreuses maladies.
Elle consiste à créer une aspiration au niveau de la peau en des zones spécifiques du corps, à l'aide de ventouses.
Elle est utilisée depuis au moins l’époque des Pharaons puisqu’on l’a retrouvée gravée dans les Pyramides.
D’autre part, depuis des millénaires, elle a une place prépondérante dans la médecine traditionnelle chinoise.
Les vertus de la Hijama sont nombreuses : elle stimule la circulation du sang, purifie le corps, régénère l'énergie vitale, rééquilibre ou stimule le système immunitaire ainsi que le système hormonal, diminue de manière importante l’inflammation et encore plus la douleur, elle apporte une détente profonde et durable et intervient également au niveau neurologique.

L’hirudothérapie ou thérapie par les sangsues

Thérapie ancestrale venant des Indes bien avant notre ère, les sangsues étaient déjà utilisées.
D'ailleurs le dieu indien de l’Ayurvéda tient une sangsue dans une de ses quatre mains.
En Egypte, dans un tombeau de Thèbes de la XVIIIe dynastie (1600-1300 avant JC), on trouve également une représentation murale d'un médecin posant une sangsue sur le front d'un patient.
Le Grec Galien(130-210 après JC) les utilisait à Rome pour la dépuration dans le cadre de la pathologie humorale.
Au Xe siècle, Avicenne s'en servait contre les maladies de peau. Ceci est resté une tradition en Turquie, où on les utilise dans le cas d'eczéma.
Au XVIe siècle, Ambroise Paré signale leur efficacité dans le traitement de l'aménorrhée.
C'est au début du XIXe siècle que commence la grande vulgarisation de la thérapie par les sangsues avec le Docteur Broussais.
L’enthousiasme pour les sangsues était tel que même la mode en fut influencée : « les robes à la Broussais » étaient faites de tissus reproduisant la sangsue médicinale !
L'Allemagne, l'Angleterre et l'Amérique suivent la France dans ses débordements et la consommation y est nettement exagérée. En Angleterre où la sangsue se nomme leech, les médecins furent appelés leecher.
Les grandes réserves en Europe occidentale sont littéralement vidées de leurs sangsues. Il faut aller toujours plus loin pour en trouver.
L'exagération dans les saignées et l'utilisation immodérée des sangsues ont conduit à l'abandon de cette thérapeutique.

En ces débuts du XXIe siècle, la thérapie par les sangsues connaît de nouveau un grand engouement, en naturopathie dans les pays de langue allemande et en chirurgie réparatrice dans le monde entier.

Les sangsues sont d'une puissante efficacité et d'un domaine d'intervention immense : allant du lifting du visage, de la repousse des cheveux et du traitement rapide de l'obésité, au traitement des maladies auto-immunes, des grosses varices, de l'endométriose, du diabète, de l'athérosclérose, des troubles de la thyroïde...

Les sangsues utilisées sont à jeun et vierges de contact humain.
Elles sont à usage strictement unique et sont donc éliminées après usage comme du matériel médical. Une séance dure 2 heures.

Et la cerise sur le gâteau ...

C'est d'associer la thérapie par les ventouses au soin des sangsues.

L'aspiration puissante de la ventouse attire à la surface de la peau les toxines que la sangsue va ensuite absorber.
Elle va alors libérer dans le sang sa précieuse salive si riche en molécules thérapeutiques.
Thérapie par les ventouses (Hijama) : 50 € la séance individuelle

Thérapie par les sangsues (Hirudothérapie) :
  • 150 € la séance individuelle
  • 100 € la séance pour 2 personnes
  • 75 € la séance de groupe (3 pers. et plus)